La Chine, un marché ô combien alléchant pour l’export de notre viande bovine, mais sous fortes contraintes sanitaires

L’amélioration du niveau de vie moyen en Chine et l’évolution des comportements alimentaires sont forcément source d’espoir auprès des pays en quête de débouchés pour leur production de viande bovine. Notre pays (voir notre reportage en page 6 et 7) n’est pas en reste et poursuit des contacts en ce sens. Mais la tâche est rude sur un marché très concurrentiel et parsemé d’obstacles.