Rebecq: un sentier bio et comestible

Avec des moments de cueillette.

Temps de lecture: 2 min

Depuis à peu près un an, le Collectif Sentier, qui regroupe de nombreuses associations à Rebecq, s’active à mettre en place un projet unique en Wallonie : un sentier comestible bio.

Ce dernier reliant le sentier des Chevaux au chemin Marais Bourleau est entièrement soutenu par la coopération des citoyens qui désirent s’y impliquer. « C’est une démarche citoyenne qui s’opère avec ce sentier, et c’est très important pour nous », explique Etienne Mayeur, membre du collectif. Il a pour objectif de proposer un parcours pédagogique mêlant saveur et nature autour de plantes comestibles et 100 % naturelles. L’idée est de permettre à tout le monde de pouvoir planter ou cueillir des plantes mais aussi des fruits et des légumes.

Projet pilote

Pour l’instant, il s’agit d’un projet pilote, et si tout se passe bien, d’autres sentiers devraient voir le jour avec comme particularité des thématiques différentes « Il y a une volonté citoyenne à Rebecq de faire ce genre de choses avec d’autres thématiques. Ceci entre dans le cadre communal du développement rural pour lequel les citoyens ont montré une volonté de remettre en état de vieux sentiers déjà existants. Il y a eu beaucoup de rencontres avec des personnes qui voulaient faire quelque chose à ce niveau-là et progressivement on a mis ça en place  », annonce-t-il.

Ce sentier long de deux kilomètres a une vocation pédagogique. « Ça doit rester un outil pédagogique. C’est une sorte de laboratoire. Les sentiers seront parsemés par des panneaux d’identification des différentes plantes et de nombreux animaux pourront être observés dans leur milieu naturel », précise Etienne Mayeur. Des visites guidées seront proposées ainsi que des moments de cueillette et de cuisine.

Le Collectif Sentier peut compter sur le soutien de nombreux acteurs de la région. Parmi ceux-ci, on compte notamment l’Administration communale de Rebecq, la Province du Brabant wallon, le PCDN, la banque Cera, la Petite Echelle ASBL, Dimanche à la Campagne ASBL et Rebecq en Transition.

Tous ces acteurs aident au maintien du projet. « C’est un projet qui a réuni à la fois les politiques et les associations locales ou communales et au fur et à mesure, d’autres associations viennent s’y greffer », dit-il. Une jolie façon de mettre tout le monde d’accord.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une