N-VA, CD&V et Open VLD contre un référendum turc sur la peine de mort

Les partis flamands de la majorité fédérale, la N-VA, le CD&V et l’Open Vld ne souhaitent pas que les Turcs de Belgique puissent participer à un éventuel référendum en Turquie sur le rétablissement de la peine de mort, indiquent les journaux du groupe Mediahuis.

« Un référendum sur le rétablissement de la peine de mort va à l’encontre de tout ce que nous défendons », souligne le CD&V. « Nous devons donc utiliser tous les moyens juridiques disponibles pour empêcher un tel référendum en Belgique ». La N-VA et l’Open Vld partagent le même avis.