La commission de contrôle de la campagne appelle à ne pas diffuser les «MacronLeaks»

La commission nationale de contrôle de la campagne a été saisie ce vendredi par le camp Macron suite au piratage de documents internes. Après s’être réunie ce samedi matin, la commission demande aussi bien aux médias qu’aux citoyens de ne pas relayer ces documents sur les réseaux sociaux, « afin de ne pas altérer la sincérité du scrutin ».

La commission rappelle dans son communiqué que « la diffusion de telles données, obtenues frauduleusement, et auxquelles ont pu, selon toute vraisemblance, être mêlées de fausses informations, est susceptible de recevoir une qualification pénale à plusieurs titres ».

Sur le même sujet
Police et justice