Kate et William: ils ne font rien comme les autres!

Depuis la naissance de leurs enfants, le prince William et son épouse n’ont jamais eu peur de s’inscrire à contre-courant de la lourde tradition royale britannique. Qu’importent certaines convenances, Kate Middleton a toujours choisi d’élever George et Charlotte comme elle l’entendait. De ses séjours dans la propriété de ses parents après ses accouchements au choix de leur lieu de vie, celle qui sera un jour amenée à devenir reine consort d’Angleterre ne cesse de surprendre par sa simplicité et son audace à tenir tête au protocole. Récemment, un communiqué du Palais royal aura surpris les spécialistes de la monarchie. À la rentrée prochaine, le prince George intégrera la Thomas’s School Battersea. Celui qui est troisième dans l’ordre de succession au trône fera sa rentrée au mois de septembre dans cet établissement privé qui compte près de 550 élèves. Tout le monde s’attendait pourtant à ce que le jeune Prince soit scolarisé dans le même établissement que son père et son oncle, la Prep School Wetherby de Notting Hill. En matière de scolarité, Kate n’a pas peur d’innover ! Déjà, le choix du jardin d’enfants de George avait été longuement commenté. Situé dans le comté de Norfolk, près de leur propriété, le jeune garçon a découvert les joies de l’école à la Westacre Montessori School Nursery, qui applique une pédagogie différenciée, centrée sur l’éducation sensorielle. Un choix plutôt audacieux de la part de Kate et William. Bien que privée et à l’enseignement des plus réputés, l’école qui accueillera sur ses bancs en septembre prochain un membre de la famille royale a un règlement des plus originaux ! Il est par exemple interdit à ses élèves de « n’avoir qu’un seul ami » afin « d’encourager les enfants à entretenir des liens avec tous les enfants ». Au sein de l’établissement dont la devise est « être gentil », le petit Prince côtoiera des… petites filles. Ô shocking ! Cela fera de George le premier Windsor à fréquenter une école mixte ! Une situation qui permettra cependant à sa petite sœur Charlotte de le rejoindre dans quelques années. Jouir des cours dispensés dans cette école a évidemment un coût. Et non des moindres ! Pour suivre l’enseignement proposé par la Thomas’s School Battersea, il faut débourser pas moins de 5.200 euros par… trimestre ! Il faut ajouter à cela le prix de l’uniforme que le garçonnet devra porter. Griffé Peter Jones – John Lewis, il coûte 428 euros. Mais ce n’est pas tout : pour parfaire sa tenue du parfait petit écolier, le prince George devra également compter dans sa garde-robe une veste bleu marine à capuche, un pull-over bleu marine, deux polos rouges, un bermuda bleu marine, des chaussettes montantes rouges, des souliers noirs vernis, un tablier pour l’atelier d’art plastique mais aussi des chaussons de danse. Car si les cours donnés au sein de l’école sont des plus traditionnels, les élèves de l’établissement sont invités à explorer leur sens créatif lors de différents ateliers de théâtre, de danse et de peinture. L’arrivée du prince George dans cette nouvelle école fait suite au futur déménagement du couple princier dans la capitale britannique. Cet été, William et Kate quitteront en effet leur résidence familiale d’Anmer Hall, une majestueuse demeure dont la reine Elizabeth II leur avait fait cadeau pour leur mariage. C’est là que le couple avait choisi d’élever ses enfants durant les premières années de leur vie, loin du tumulte londonien.

Bye bye la campagne, hello la ville !

Le retour de Kate et William à Londres a non seulement été dicté par les obligations scolaires du petit prince mais aussi par les responsabilités que le fils aîné de Charles et Diana doit endosser. En janvier, le Palais annonçait que William abandonnerait prochainement son travail de pilote d’hélicoptère-ambulance. Pendant deux ans, il a volé au service de la compagnie « East Anglian Air Ambulance » dont la base se situe à Cambridge. Désormais, le jeune homme se consacrera à plein-temps à sa fonction royale. « Le Prince désire consacrer davantage de temps à son rôle officiel au nom de la Reine et pour les associations caritatives et les causes qu’il soutient, ce qui nécessitera davantage de temps passé à Londres », stipulait le communiqué. Ce sont les appartements de Kensington Palace qui accueilleront prochainement toute la petite famille. En 2013, le couple avait déjà entrepris de rénover à grands frais les lieux. Une remise à neuf qui avait coûté la modique somme de 4,5 millions de livres, soit près de 5,25 millions d’euros. Il faut avouer que l’ancien domicile de la princesse Margaret, décédée en 2002, n’avait plus été rénové depuis 1963. Les 22 pièces de vie réparties sur quatre étages ont été entièrement remises à neuf et au goût de madame Kate Middleton. Et chez les Windsor, quand on aime, on ne compte pas. Pour préserver l’intimité de son clan, William a récemment apporté quelques derniers aménagements à l’endroit. En janvier, il a ainsi fait planter une haie d’arbres courant le long de Kensington Palace. La haie d’ifs de 250 mètres de long aurait coûté la modique somme de 23.000 euros. Une dépense importante peu appréciée par les Britanniques. Mais en matière de sauvegarde de sa vie privée, William a toujours été très strict. Ces nouvelles plantations ne profiteront pas uniquement à William et son épouse. C’est également à Kensington Palace que le prince Harry vit dans un petit cottage. Les arbres pourront lui garantir une certaine intimité lorsqu’il y recevra sa petite amie Meghan Markle. En espérant que le courant passe entre les deux nouvelles belles-sœurs qui seront amenées à être voisines entre les murs de ce lieu prestigieux.