La famille de Jared Kushner s’excuse après des soupçons de conflits d’intérêts

L’entreprise immobilière familiale de Jared Kushner, Kushner Companies, s’est excusée lundi d’avoir mentionné, lors d’une présentation ce week-end de l’un de ses projets devant des investisseurs chinois, le gendre et conseiller de Donald Trump, dans une possible entorse aux règles sur les conflits d’intérêts.

La soeur de Jared Kushner, Nicole Kushner Meyer, avait mentionné son frère samedi devant des investisseurs chinois réunis à Pékin, auprès desquels elle sollicitait quelque 150 millions de dollars d’investissements pour un projet immobilier d’appartements de luxe à Jersey City, dans le New Jersey.

Le spectre du conflit d’intérêt

«Ms. Meyer voulait dire clairement que son frère avait quitté ses fonctions de la société en janvier et n’a rien à voir avec ce projet», a assuré l’entreprise lundi dans un communiqué. «Kushner Companies s’excuse si cette mention de son frère a pu être interprétée comme une tentative de séduire des investisseurs. Ce n’était pas son intention», a-t-elle ajouté.

Le New York Times et le Washington Post avaient souligné ce week-end la référence à Jared Kushner dans sa présentation, y voyant une entorse à la décision de Jared Kushner d’éviter tout conflit d’intérêts en se retirant de l’entreprise familiale.