Mondial 2026: la répartition des places est approuvée

Le Conseil de la FIFA, réuni mardi à Manama, capitale du Bahreïn, a ratifié la proposition formulée le 30 mars dernier par le Bureau du Conseil concernant la répartition des places attribuées à chaque confédération. La Coupe du monde 2026 sera la première à réunir 48 nations, 12 de plus que le format actuel.

L’Europe verra son quota passer de treize à seize qualifiés. L’Afrique pourra qualifier neuf pays, l’Asie comptera huit participants. Les zones Concacaf (Amérique du Nord et Centrale et Caraïbes) et Conmebol (Amérique du Sud) auront droit à six représentants chacun. L’Océanie est assurée d’avoir un qualifié.

Cela donne un total de 46 équipes. Les deux derniers tickets seront mis en jeu dans un tournoi de barrage à six équipes (une équipe par confédération, à l’exception de l’Europe, et une équipe issue de la confédération du pays hôte) organisé dans le(s) pays hôte(s) de la Coupe du monde.

Répartition des places en 2026

Afrique : 9 places directes

Asie : 8 places directes

Europe : 16 places directes

Amérique du Nord et Centrale et Caraïbes : 6 places directes

Océanie : 1 place directe

Amérique du Sud : 6 places directes

Pays hôte : 1 (Le pays hôte sera automatiquement qualifié et sa place déduite du quota alloué à sa confédération)

Les deux derniers qualifiés seront déterminés par un tournoi de barrages réunissant six équipes.