Nethys assigne des députés: «Une atteinte à la démocratie», selon Behrendt

Nethys a décidé d’assigner en justice cinq députés de la commission Publifin. Les avocats de la société opérationnelle de Publifin reprochent aux députés d’avoir porté atteinte à l’honneur et à la présomption d’innocence de ses clients mais également d’avoir enfreint les droits de la défense et d’avoir mené des auditions exclusivement à charge ainsi qu’organisé des fuites dans la presse.

Professeur de droit constitutionnel à l’ULg, Christian Behrendt s’étonne de la stratégie utilisée par Nethys, une stratégie qui consiste, selon lui, « à assigner en justice des parlementaires qui ne font que leur travail. Leurs travaux sont diligentés dans le cadre d’une commission d’enquête démocratiquement instituée. De par leur fonction de commissaire, ils bénéficient d’une liberté de parole totale. Que Nethys tente de peser sur la parole parlementaire est proprement inacceptable. Il s’agit d’une atteinte grave aux principes démocratiques. »