Le Real se qualifie pour la finale de la Ligue des champions: les buts en vidéo

Mardi soir, la Juventus a éliminé Monaco au terme d’une rencontre spectaculaire (2-1). Et ce, malgré un score à l’aller (0-2) qui ne permettait pas à Monaco de réellement envisager une qualification pour la finale de la Ligue des Champions. L’Atlético Madrid était dans une position similaire avant de réellement se concentrer sur le derby madrilène. Battus 3-0 dans un stade chauffé à blanc, les Colchoneros devaient réaliser une véritable « remontada » à domicile afin de pouvoir rejoindre Cardiff le samedi 3 juin prochain. Autant dire que Ronaldo, auteur d’un triplé la semaine dernière, ne l’entendait pas de cette oreille…

D’entrée de jeu, les visités se portaient toutefois vers l’avant. Carrasco était l’auteur d’une accélération sur le flanc droit. Son centre était précis en direction de Koke qui, en un temps, reprenait la sphère et obligeait Navas à sortir le grand jeu. Dans la foulée, et sur un coup de coin, Torres cadrait sa reprise de la tête : le ballon passait juste au-dessus de l’objectif. Casemiro répliquait, mais Oblak réalisait son premier arrêt décisif de la soirée. Le match était animé, et c’était les Colchoneros qui se montraient les plus menaçants. Tout logiquement, Saul ouvrait la marque à la 12e minute de jeu. Suite à un nouveau coup de coin, sa détente au premier poteau puis son coup de boule ne laissaient pas le moindre espoir au gardien de but adverse.

Dans les cordes, le Real souffrait. Et au quart d’heure de jeu, Torres recevait la balle dans le rectangle adverse. Il tentait de se diriger vers la cage d’Oblak, mais était accroché fautivement par Varane : penalty ! Griezmann profitait de ce coup de réparation pour faire le break. 2-0, le suspense était enfin de retour dans cette double confrontation. Dans le stade, les fans de l’Atlético commençaient d’ailleurs à chanter « remontada, remontada ».

Juste avant la pause, Benzema se jouait de trois défenseurs sur le flanc gauche, à quelques centimètres de la zone dédiée au coup de coin. Son geste technique était simplement fantastique. Et que dire de sa passe en retrait ! Le ballon parvenait dans les pieds de Kroos qui tentait sa chance. Il fallait un arrêt cinq étoiles du gardien de l’Atlético pour repousser la sphère. Mais Isco, au rebond, annihilait quasiment déjà tout suspense en poussant la balle au fond des filets.

La seconde période était nettement moins dynamique. Les Colchoneros avaient clairement pris un coup sur la tête et ne jouaient plus sur le même rythme. Bref, les occasions de but n’étaient pas légion. À l’exception de quelques escarmouches… Tout profit pour une équipe du Real qui disputera donc la finale de la Ligue des Champions. Les protégés de Zidane ont rendez-vous le 3 juin prochain à Cardiff pour y affronter la Juventus. Une finale de rêve afin de terminer la saison de la plus belle des manières.

Lire aussi Le direct

Lire aussi Le direct