Sydney Cabuy : « Nous ne pouvons pas espérer que nos internationaux feront, à chaque fois, la différence »

http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Sydney-500x333... 500w, http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Sydney-768x512... 768w, http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Sydney-1200x80... 1200w, http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Sydney-300x200... 300w, http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Sydney-128x85.jpg 128w, http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Sydney-32x21.jpg 32w, http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Sydney-150x100... 150w" sizes="(max-width: 1800px) 100vw, 1800px" />
Les Brabançons nourrissaient de sérieux regrets, dimanche dernier, après la défaite 0-2 face aux champions en titre. Plus dangereux que leurs adversaires, ils ont pourtant dû s’incliner face au réalisme et à la maîtrise des joueurs du Dragons, plus que jamais favoris au titre en fin de saison. Cependant, pour Sydney Cabuy, milieu de terrain au Waterloo Ducks, cette demi-finale est encore loin d’être pliée.
Sydney, quelles sont encore vos chances de disputer la finale ?
« On ne va pas se mentir. Nos chances se sont un peu affaiblies après le résultat de la manche aller mais j'y crois encore à 100%. Et c’est encore le cas de tout le groupe ! Nous savons depuis le début que la qualification se disputera sur 140 minutes. Et donc oui nous sommes menés 2-0 à la mi-temps. Mais rien n’est impossible. Nous l’avons déjà fait et nous voulons plus que tout disputer cette finale. Nous devrons en tout cas y aller à fond et tout donner durant le match retour en sachant que de toutes manières, nous n’aurons rien à perdre. Nous ne voulons pas éprouver de regrets. Nous avons donc l’ambition d’aller nous imposer au Dragons. »
Le Dragons vous a donné une petite leçon de réalisme dimanche dernier ?
« Oui, clairement. Le Dragons ne s’est pas créé beaucoup d’occasions franches et il a tout de même marqué à deux reprises. C’est justement ce qui nous a manqué. A côté de cela, ils n’ont pas obtenu le moindre p.c. Cela aurait dû nous aider mais, malgré ça, deux ou trois petites erreurs défensives se sont payées cash dans une rencontre d’un tel niveau. D’autant plus, face au Dragons qui possède la meilleure attaque du championnat. Mais nous sommes tous conscients de ces manquements et nous travaillons minutieusement ces détails. Cette semaine, à l’entrainement, nous avons évidemment peaufiné ces détails à la vidéo. Nous serons prêts à gagner dimanche. »
Comment procéder pour bouger ce bloc anversois ?
« Je crois qu’on doit évoluer de la même manière qu’au match aller, surtout comme en deuxième période. Nous nous sommes créés un grand nombre d’occasions et sept p.c. Maintenant, c’est à nous, d’être plus réalistes en zone de conclusion. Nous devons y croire. »
Il faudra aussi être un peu moins craintif devant le but adverse ?
« Oui, tu as raison. Il ne faudra pas se cacher comme nous avons tendance à le faire, de temps en temps, au moment de conclure. Nous ne pouvons pas non plus espérer que nos internationaux feront, à chaque fois, la différence. Enfin, nous devrons également être super solide défensivement pour faire la différence. Nous connaissons bien le Dragons, les duels sont souvent acharnés. Le scénario de ces duels est toujours spécial ces dernières années. J'aime ce genre de match et c’est pourquoi on joue au hockey finalement. »
Qu’est-ce qui va faire la différence lors de cette demi-finale retour ?
« C’est l’équipe qui aura le plus envie qui s’imposera, ça me parait logique. Je pense aussi que ce sont les penaltys qui feront la différence. Si nous parvenons à en obtenir, à nouveau, quelques-uns, ça finira bien par rentrer. Victor Charlet possède véritablement un flick de classe mondiale mais il lui manque ce petit brin de chance qui se fait attendre. A nous de bien travailler ça et surtout d’analyser pourquoi ça n’a pas fonctionné dimanche. »
Entretien : Laurent Toussaint
Photo : Marc Lequint.
Cet article Sydney Cabuy : « Nous ne pouvons pas espérer que nos internationaux feront, à chaque fois, la différence » est apparu en premier sur Hockeybelgium.