Xavier Reckinger est le nouveau T1 du Racing

http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Reck-1-500x333... 500w, http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Reck-1-768x512... 768w, http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Reck-1-1200x80... 1200w, http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Reck-1-300x200... 300w, http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Reck-1-128x85.jpg 128w, http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Reck-1-32x21.jpg 32w, http://hockeybelgium.lesoir.be/wp-content/uploads/2017/05/Reck-1-150x100... 150w" sizes="(max-width: 1800px) 100vw, 1800px" />
C’est donc via communiqué que le Racing a mis fin au suspense concernant le nom du remplaçant de Simon Letchford à la tête l’équipe. Et même s’il ne restait plus réellement beaucoup de doutes concernant son arrivée à Uccle, le Lierrois qui endossera le costume de T1 à la tête du club après avoir paraphé un contrat portant sur trois saisons. « C’est le long terme qui a fait pencher la balance. Si j’avais continué à jouer, cela aurait été saison par saison. J’ai commencé ma carrière en division d’honneur à l’âge de 15 ans. C’est donc très difficile d’arrêter ma carrière. Mais j’ai beaucoup réfléchi avec mon épouse. Je me suis vraiment bien amusé cette saison. Et c’était le bon moment de faire un pas de côté. »
Et les défis de Xavier Reckinger seront nombreux puisque le club rêve de conquérir un nouveau titre de champion depuis 1941. Ce qui devrait tout de même constituer une petite pression supplémentaire. « Je vais entraîner les dames et les messieurs. C’est un très chouette projet. C’est la seule proposition que j’ai reçue pour une équipe messieurs à l’exception d’une en provenance de la Hoofdklasse. C’est important pour moi de diriger une équipe messieurs car j’ai déjà beaucoup de bagage avec les dames puisque cela fait plus de 15 ans d’expérience. Le Racing m’a fait confiance. Ils m’ont attendu alors que je voulais réserver ma réponse. C’est un club ambitieux et un magnifique challenge. Le groupe est très qualitatif malgré le départ de Simon Gougnard. Nous avons déjà enregistré de belles arrivées. C’est important que le noyau s’élargisse un peu. Je crois très fort dans l’intégration des jeunes dans un noyau encadré par des cadres. »
A ses côtés sur le banc, Alex De Chaffoy conservera son poste de T2.« Alex poursuit naturellement comme T2. C’est important car il connaît le groupe et les joueurs. Il assurera la continuité. Nous nous connaissons très bien puisque nous avons joué ensemble. Il a même été mon entraîneur en minimes (Rires). Mais je vais apporter naturellement une nouvelle vision. Il va falloir mettre tout cela en place. L’été sera chargé pour les joueurs et pour moi sur le plan international. Je vais donc me reposer sur lui durant ces deux premiers mois. »
Après 18 saisons au plus haut niveau (il avait débuté à 15 ans en équipe première !), Reck tourne donc la page comme joueur professionnel (avec également au compteur 326 sélections en équipe nationale). Sans regrets ? « C’est une décision très rationnelle et à long terme. J’ai la chance d’avoir terminé ma carrière par une finale après une saison exceptionnelle. Je ne vais pas te mentir non plus. Cela commençait à devenir de plus en plus compliqué physiquement (Rires). »
A noter encore que Xavier Reckinger poursuivra sa mission de coach assistant de Jamilon Mülders à la tête de l’équipe nationale féminine allemande (qu’il a entamée en janvier 2017). « C’est vrai qu’il y a certaines contraintes internationales. Mais je souhaitais réellement poursuivre avec l’Allemagne. C’est du très haut niveau. Je m’entends bien avec le coach. Cela constitue une véritable plus-value pour moi et pour le club qui s’est montré très ouvert par rapport à ce défi. Je vais essayer de gérer cela le mieux possible. Les deux calendriers s’accordent d’ailleurs très bien à l’exception de la fin août avec la Coupe d’Europe aux Pays-Bas. »
Photo : Marc Lequint.
Cet article Xavier Reckinger est le nouveau T1 du Racing est apparu en premier sur Hockeybelgium.