Au budget provincial

Plus de deux millions d’euros par an

Il est loin le temps où le curage des cours d’eau provinciaux se faisait au gré des problèmes. Actuellement, c’est près de 1,5 million d’euros qui est consacré tous les ans à la gestion du réseau hydrographique.

Auquel il faut ajouter 400.000 euros annuels pour la réalisation de travaux sur des cours d’eau provinciaux et communaux (bassins d’orage, zones d’immersion temporaire…), ainsi que 250.000 euros d’aides annuelles aux Communes pour lutter contre les coulées de boue (fascines…).

Et pour la réalisation de sa plateforme Inondations, la Province avait conclu un contrat de gestion avec l’UCL, pour 320.000 euros.