A la télé ce soir : La rivière Kwaï ou plage nudiste

Si vous êtes amateurs de bons films, Le pont de la rivière Kwaï ne vous décevra pas. Au contraire, si vous vous posez pas mal de questions sur les nudistes, sur l’hypnose ou les cinquantenaires Franck Istasse et ses journalistes tenteront de vous éclairer.

Question à la Une, 20h20, La Une

Au sommaire : « Qu’est-ce qui fait courir les nudistes ? ». Des milliers de Belges pratiquent le naturisme. Plages, saunas, centres et clubs privés : de nombreux lieux peuvent les accueillir. Certains poussent même l’expérience jusqu’à se promener dans la rue ou au restaurant. Ensuite : « Faut-il avoir peur de l’hypnose ? ». Des salles de spectacles aux salles d’opération, l’hypnose est partout aujourd’hui. Enfin : « Quincados » : génération fun ou pathétique ? ». Ils ont entre 45 et 55 ans et vivent comme si ils en avaient 25 de moins.

Le pont de la rivière Kwaï, 20h00, Club RTL

Le pont de la rivière Kwaï de David Lean (1957) Le scénariste Carl Foreman a légèrement modifié la fin du roman de Pierre Boule, avec l'explosion du pont qui fut filmée par cinq caméras sans effets spéciaux : le point d'orgue de ce fabuleux film de guerre qui n'a pas pris une ride. Il remporta sept Oscars (dont ceux du meilleurs film, du meilleur réalisateur et du meilleur acteur) et fit, entre autres, la fortune de deux personnes en particulier : William Holden qui préféra un pourcentage des recettes à un salaire fixe, et... la veuve du colonel Alford, auteur de la "Marche du Colonel Bogey". "Le pont de la rivière Kwaï" fut aussi le premier film... fleuve de David Lean, avant "Lawrence d'Arabie" et "Docteur Jivago".