Geluck arrête de dessiner « Le Chat » dans la presse

Philippe Geluck a décidé d’arrêter de dessiner « Le Chat » pour les 30 ans du personnage, rapporte L’Avenir.

« Je me suis dit qu’il faudrait bien arrêter un jour et que le mieux était de le décider moi-même. J’ai choisi la date anniversaire des 30 ans du Chat pour que ça fasse un chiffre rond », annonce Philippe Geluck sur son application smartphone dédiée au Chat. Le Chat est apparu le 22 mars 1983 dans le quotidien Le Soir.

« Après 1.560 semaines de publications assidues, je me dis que j’aimerais parfois prendre le temps de partir huit jours par-ci ou dix jours par là, que j’aimerais me consacrer à certains projets différents sans être astreint à cette échéance hebdomadaire de devoir remettre mes dessins au journal », explique-t-il encore.

Philippe Geluck continuera néanmoins à « dessiner, écrire et publier des albums et des livres mais d’une autre façon ».

Son message in extenso : « Nous allons enfin pouvoir tester l’impact de cette rubrique « actu ». Ça faisait un moment que je me posais la question de savoir quelle était sa véritable portée car je ne retrouve pas souvent à la une de la presse internationale les infos confidentielles que je vous glisse dans le coin de l’oreille. Ça peut vouloir dire deux choses : soit vous êtes d’une discrétion exemplaire (ce qui m’étonnerait un peu), soit tout le monde se fout de ce que je raconte (ce qui m’étonnerait beaucoup). Alors, pour mettre fin à cet insoutenable suspense, je m’en vais vous balancer une nouvelle qui risque d’ébranler pas mal de monde. Vous êtes assis ? Alors voilà : j’arrête de dessiner Le Chat pour les journaux à partir du 23 mars. Et poum, c’est dit. Décision mûrement réfléchie. Je me suis dit qu’il faudrait bien arrêter un jour et que le mieux était de le décider moi-même. J’ai choisi la date anniversaire des 30 ans du Chat pour que ça fasse un chiffre rond. J’ai pensé que ça aurait de la gueule. 22 mars, apparition du Chat dans Le Soir avec un strip qui annonçait tout : « Pif. Paf. Pouf. C’est un bon début. ». 23 mars 2013, pile 30 ans après, disparition du Chat, avec un strip qui dira sans doute « Poum poum. Tagada. Tsoin tsoin. C’est une bonne fin. Non ? », ou quelque chose dans le genre.

J’arrêterai la même semaine dans VSD, dans l’Illustré et dans Le Soir. – Mais pourquoi faites-vous ça, me direz-vous ? Parce qu’après 1560 semaines de parutions assidues, je me dis que j’aimerais parfois prendre le temps de partir huit jours par-ci ou dix jours par-là, que j’aimerais me consacrer à certains projets différents sans être astreint à cette échéance hebdomadaire de remise de mes pages au journal. Je continuerai à dessiner, à écrire et à peindre, à publier des albums et des livres, mais d’une autre façon. Et je continuerai bien sûr à alimenter cette appli, parce que je crois que je ne peux pas me passer de vous. Je vous kiffe trop ! Votre vieux Phil »