Accueil

Nokia va faire appel contre Delhi qui lui réclame 363 millions de dollars d’impôts

Le fabriquant finlandais de téléphones Nokia a annoncé samedi qu’il allait faire appel d’une décision de l’Etat indien visant à infliger au géant de la téléphonie un impôt de plusieurs centaines de millions de dollars.

Les services fiscaux indiens réclament 363 millions de dollars (20 milliards de roupies) à Nokia, un impôt cumulé sur cinq années d’exercices financiers depuis 2006-2007.

Nokia est la dernière des multinationales en butte aux services fiscaux indiens qui poursuivent des sociétés soupçonnées de fraude dans un contexte économique marqué par un fort déficit budgétaire.

L’évasion fiscale présumée porte sur des paiements de redevances de logiciels à Nokia dont 10 pour cent auraient dû être reversés aux autorités indiennes au titre d’impôts.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs