«Paying for it»: splendeurs et misères des prostitué(e)s

CRITIQUE

Le théâtre déborde parfois sur la vie de manière étonnante. En cheminant vers le Théâtre National ce soir-là, croisant sur le trottoir quelques prostitué(e)s au travail, les rues de Bruxelles nous mettaient cyniquement en condition, avant même de pénétrer dans la salle de Paying for it, spectacle du collectif La Brute sur les travailleu(r)ses du sexe.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite