Accueil

Taxe de 3 euros: Ryanair menace le gouvernement wallon

La compagnie low cost irlandaise a réagi à la proposition du gouvernement wallon d’imposer une taxe de 3 euros sur les billets d’avion aux aéroports wallons. Ryanair menace de réduire sa capacité de 17 %. Le directeur général de l’aéroport de Liège déplore un manque de concertation de la part du gouvernement wallon.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ryanair serait contraint de réduire son trafic à l’aéroport de Charleroi de 17% si la taxe de 3 euros sur les billets d’avion dans les aéroports régionaux, décidée mardi par les ministres wallons, est appliquée, affirme la compagnie aérienne low-cost dans un communiqué. Cela représenterait une perte de plus d’un million de passagers par an et 1.000 emplois à l’aéroport de Charleroi, met en garde Ryanair. La compagnie aérienne a écrit au gouvernement wallon en vue de le rencontrer en urgence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs