Accueil

Même disparue, Lady Di divise toujours

«Diana» sera dans les salles belges le 25 septembre prochain. Le film évoque les deux dernières années de Lady Di. Il a été tourné par le réalisateur de « La chute », qui évoquait les derniers jours d’Hitler. Oliver Hirschbiegel et ses acteurs présentent « Diana » comme une histoire d’amour.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Paris

Le parti pris est clair dès les premières images du film : Diana raconte les deux dernières années de la vie de la princesse de Galles, et plus particulièrement son histoire d’amour avec un chirurgien, le cardiologue anglo-pakistanais Hasnat Khan. Quant à Dodi Al-Fayed, il n’aurait été qu’un « accessoire », utilisé par la jeune femme pour susciter la jalousie dans cette relation aussi tumultueuse que compliquée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs