Le pape François veut libérer l’Eglise des rigidités passées

Le pape François, dans des confidences historiques sur ses priorités, prône une Eglise plus ouverte et accueillante qui ne s’enferme pas dans les comportements rigides passés, notamment sur l’homosexualité et le divorce.

«Des propos révolutionnaires», commentait vendredi le plus grand journal italien Corriere della Sera. «Sans ménagements, le pape inscrit un tournant dans l’Eglise», titrait l’International Herald Tribune.