Lampedusa : le budget Frontex «insuffisant», selon Paris

Le budget de l’agence de surveillance des frontières européennes Frontex est «insuffisant», a estimé mardi le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, alors que les pays membres sont appelés à renforcer son action après le drame de Lampedusa.

«Il faut être plus efficace, beaucoup plus efficace que l’Europe ne l’a été sur les actions de surveillance» de ses frontières, a souligné le ministre devant les députés français. «cela s’appelle Frontex dont le budget (...) est insuffisant», a-t-il ajouté.

La commissaire européenne chargée des Affaires intérieures Cecilia Malmström a annoncé mardi qu’elle allait proposer aux Etats membres «d’organiser une grande opération de sécurité et de sauvetage en Méditerranée, de Chypre à l’Espagne», à son arrivée à une réunion des ministres européens de l’Intérieur à Luxembourg.

M. Fabius, qui intervenait lors de la séance de questions orales à l’Assemblée nationale, a aussi estimé que «Interpol, Europol doivent agir» contre les passeurs «qui font leur fortune sur la misère et le trafic humain».