Le t-shirt menstruation, coup de pub gore d’American Apparel

À première vue, cela ressemble au merchandising d’un groupe de métal bien crade. Il s’agit pourtant du dernier t-shirt d’American Apparel, la marque américaine qui n’en est pas à son coup d’essai trash. Fruit d’une collaboration avec la jeune photographe canadienne Petra Collins, le t-shirt vendu en édition limitée représente un vagin dont s’échappe du sang menstruel. On distingue également une main dont les ongles sont parés de nail art multicolore.

Niveau provocation, lécher des marteaux ou « twerker » semble déjà démodé. Le collectif féminin The Ardorous, dont provient Petra Collins, enfonce le clou en affichant explicitement l’anatomie d’une fille en train de se masturber.

Le t-shirt « Period Power » (comprenez « le pouvoir de la menstruation ») est trop sanguinolent pour vous ? Le collectif a également réalisé une version plus soft dédiée au haut du corps et intitulée « Wet Tee power ». Le t-shirt est censé recréer l’effet t-shirt mouillé, on peut donc déceler des seins dans le motif.

À croire qu’il suffit de rajouter le mot « power » pour que ça devienne artistique ? « J’ai décidé de mettre un sujet super taboo sur un t-shirt afin que tout le monde le voie » a déclaré Peter Collins au Time. « Je suis vraiment intéressée par tout ce qui est caché de notre culture. On nous demande toujours de refouler ou de cacher ce qui est naturel sur un corps post-pubère. On nous apprend à haïr nos cycles menstruels et même à cacher la masturbation.  »

Il va nous falloir patienter avant d’arborer ces vêtements impertinents. Sarah Bouakline, responsable presse pour American Apparel à Paris, nous explique en effet que le magasin est en « pourparlers » quant à la distribution de ces t-shirts dans nos contrées.