Belgacom piraté: les données privées de ses clients sont concernées

Les données de clients de Belgacom ont-elles été interceptées par les espions qui ont infecté son réseau à l’aide de logiciels malveillants ? L’opérateur n’exclut plus cette éventualité, apprend Le Soir.

On se souvient que jeudi, en début de soirée, Belgacom indiquait que grâce aux mesures de monitoring renforcées sur son réseau, il avait mis en lumière des « irrégularités » sur un router de BICS. Cette filiale de Belgacom est en charge des services internationaux. Selon Belgacom, « les premières analyses indiquent que des modifications ont été réalisées dans le logiciel du routeur, ce qui a pu avoir lieu pendant la récente intrusion digitale ». Ce routeur fait transiter à la fois des communications téléphoniques et du trafic internet.

En fin d’après-midi, Belgacom confirmait au Soir que le routeur compromis « fait partie du réseau Bics et traite une partie du trafic international. L’enquête en cours devra évaluer s’il y a un impact sur les données des clients  ».

Une information qui fait entrer l’affaire de l’espionnage de Belgacom dans une toute nouvelle phase. Jusqu’à présent en effet, l’opérateur martelait que rien ne laissait penser que les clients et leurs données étaient concernés par l’intrusion. Il en va désormais tout autrement. De quoi relancer les craintes du simple citoyen jusqu’aux grandes institutions internationales, sur l’interception potentielle de leurs communications téléphoniques et de leurs transmissions internet.

Sur le même sujet
InternetEspionnage