Sabine Laruelle arrête la politique

Sabine Laruelle, ministre MR des Classes moyennes, des PME, des indépendants et de l’agriculture, jette le gant. Elle a annoncé sa décision de quitter la politique à son président de parti, Charles Michel, ce lundi matin. Ce dernier a pris acte.

A 48 ans, Sabine Laruelle ne veut pas faire «  la législature de trop » a-t-elle confié à nos confrères de Vers L’Avenir. Elle restera en poste jusqu’à la fin de la législature en cours, selon le voeu de son président, mais ne se représentera pas. Sabine Laruelle explique cette décision par un désir de « changer de vie » « avant d’être aigrie », a-t-elle encore affirmé à nos confrères.

Dans un communiqué transmis par le MR en début d’après-midi, elle justifie aussi : «   Je suis fière de mon bilan, du travail réalisé et de la confiance qui m’a été donnée en matière de statut social des indépendants, d’abaissement des charges ou d’accès au financement des PME. Je pense l’avoir honorée avec conviction et engagement et je remercie d’ailleurs Charles Michel, Didier Reynders et Louis Michel qui m’ont confié ces importantes responsabilités. J’ai cependant toujours dit que la politique n’était pas pour moi un objectif en soi, une passion mais bien un moyen d’améliorer les choses. Je m’investis énormément dans ma fonction de Ministre mais il sera temps pour moi, à la fin de la législature, de passer le flambeau et de me lancer de nouveaux défis. Je serai bien évidemment disponible pour soutenir les candidats MR lors de l’important scrutin à venir  » Elle n’aurait à ce stade pas de projet précis pour la suite.

Charles Michel a tenu à souligner sa solidarité par rapport à la décision de la ministre. Elle «  acontribué par sa force de travail et de conviction à placer l’indépendant et les PME au centre des préoccupations politiques  » a-t-il rappelé. Ingénieure agronome de formation, ex-secrétaire-générale de la Fédération Wallonne de l’Agriculture (FWA), elle est ministre au gouvernement fédéral depuis 2003.

Rien n’est encore décidé au conseil communal de Gembloux

Alain Goda, premier échevin MR de Gembloux, a été averti lundi par Sabine Laruelle, ministre fédérale de l’Agriculture et cheffe de groupe MR au sein du conseil communal gembloutois, de son souhait de quitter la politique à la fin de la législature. «Elle n’a rien dit à l’heure actuelle sur le fait qu’elle quitterait son poste de cheffe de groupe, ni de conseillère communale», a précis le premier échevin libéral. «Nous avons convenu ensemble de discuter plus tard de ce que la fin de son mandat ministériel impliquera», a précisé Alain Goda.

Depuis 2006, Sabine Laruelle siège au conseil communal de Gembloux. Lors des élections de 2012, elle avait engrangé 2263 votes nominatifs.