Les Belges changent massivement de banque (sondage)

Cette année, environ 72.000 Belges auront changé de banque, écrit vendredi Het Belang van Limburg sur base de chiffres de Febelfin, la fédération belge du secteur financier. En moyenne, ce sont près de 200 Belges qui ont changé de banque chaque jour. C’est un quart de plus qu’il y a deux ans et un record absolu.

Une « défiance » vis-à-vis des grandes banques

La première raison qui pousse les Belges à changer de banque est liée aux frais, estimés trop élevés, de leurs comptes à vue ou d’épargne. « Le rendement des produits d’épargne et les frais bancaires des comptes à vue sont effectivement deux des principaux critères des consommateurs pour choisir une banque », confirme Jean-Philippe Ducart de Test Achats.

Selon un sondage mené par l’organisation de défense des consommateurs, la baisse des taux est le problème le plus cité par les épargnants. « Mais il ne faut pas non plus nier que, suite à la crise bancaire, il y a une sorte de défiance ou de méfiance qui existe désormais vis-à-vis des grandes banques. La transparence de fonctionnement est un autre critère important désormais… »

« Comparez »

D’ailleurs, d’après l’association, les grands perdants de cette tendance sont BNP Paribas et KBC, tandis que Argenta et Deutsche Bank s’en sortent par contre assez bien. « C’est relativement logique que les quatre grandes banques perdent davantage de clients puisqu’ils ont un plus grand volume de clientèle… De plus, les produits d’épargne sont souvent moins intéressants chez eux  », précise le porte-parole de Test Achats.

« Ce n’est donc pas étonnant que les clients changent de banque. Nous incitons d’ailleurs les consommateurs à la comparaison et, si besoin, au changement », a-t-il conclu.