Accueil

L’exercice physique est plus efficace à jeun

Une étude de l’UCL montre que l’autophagie fonctionne davantage le ventre vide que plein. Le mécanisme est régulé par l’insuline.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

M a conclusion principale ? Qu’il faut ouvrir les salles de sport plus tôt le matin ! Car les résultats de notre étude montrent que les résultats sportifs sont meilleurs quand nous sommes à jeun. » Une conclusion originale pour une recherche menée par le professeur Marc Francaux, spécialiste de la physiologie de l’exercice et professeur à l’Institut des neurosciences de l’UCL. Une expérience menée chez des souris, mais en cours de confirmation chez les humains, montre qu’un mécanisme complexe d’autophagie se déclenche et s’intensifie quand la personne est à jeun et qu’elle pratique de l’exercice, remplissant une sorte de mécanisme de « nettoyage » des protéines et des organites, ces différentes structures spécialisées contenues dans le cytoplasme de la cellule.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs