Cheikh Bassam Ayachi prend les armes en Syrie

Le prédicateur molenbeekois Bassam Ayachi (68 ans) est retourné en Syrie pour combattre, rapporte samedi Het Nieuwsblad.

Un combattant syrien a posté mardi une photo de Bassam Ayachi sur son compte Facebook. Bassam Ayachi y pose avec une mitrailleuse, entouré d’une quinzaine de combattants.

Originaire de Syrie, Ayachi vit depuis de nombreuses années à Molenbeek. Il est soupçonné par la justice bruxelloise d’avoir participé à la mise en place de filières pour l’envoi de dizaines de jeunes bruxellois appelés à combattre en Irak, Afghanistan et Syrie. Des accusations qu’il a toujours niées.

Sur le même sujet
PolitiqueSyrieIrak