Mouscron dépose plainte contre le RWDM en D1B pour défaut de test Covid négatif

Mouscron a déposé une plainte auprès de l’Union belge defootball (URBSFA) contre le RWDM.

Temps de lecture: 2 min

L’équipe molenbeekoise a fait jouer Glenn Claes lors du match d’ouverture du championnat de 1B, mais selon les Hennuyers, le milieu de terrain n’avait pas de certificat Covid valide, a confirmé Renaud Duchêne, l’avocat de Mouscron, mardi.

Claes, 27 ans, a reçu sa 2e injection du vaccin contre le coronavirus à la fin du mois de juillet. Après cela, il a dû attendre quinze jours avant de pouvoir jouer un match officiel de championnat sans test Covid. Le 14 août, le RWDM a reçu Mouscron pour son match d’ouverture au stade Edmond Machtens. Claes a débuté le match et a également marqué un but dans le match qui a été remporté par le club local 3-1.

Le RWDM conteste

Mais selon Mouscron, Claes devait encore présenter un test Covid négatif. Le RWDM conteste cela et précise qu’il a obtenu le feu vert officiel du médecin coordinateur de la Pro League. «Cependant, il y a des éléments dans ce dossier qui justifient une plainte», a déclaré maître Duchêne, qui représente également Seraing dans l’e dossier lié à Peter Kerremans.

Mouscron et RWDM seront entendus vendredi (13h) par les instances disciplinaires de l’URBSFA. Selon Me Duchêne, il est tout à fait possible que le RWDM ait agi correctement, mais que le médecin de la Pro League soit en faute.

Le président du RWDM Thierry Dailly s’est dit «extrêmement surpris par le contenu de la plainte». «C’est sûr à 300 pour cent, le club n’a rien fait de mal. Nous en ferons la démonstration vendredi», a-t-il assuré avant d’avouer être «inquiet qu’une telle campagne de dénigrement soit menée contre le club au plus petit budget de D1B».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une