Violences policières: les témoignages ne cessent d’affluer

Depuis sa création, en mars dernier, le site de l’Observatoire des violences policières (ObsPol) créé par la Ligue des droits de l’Homme, ne s’est jamais attiré les faveurs du corps de police. Et pour cause : il a pour vocation de dénoncer les bavures policières en invitant les internautes belges à relater les scènes de violences dont ils ont été victimes ou témoins. Et d’établir, à terme, un relevé partiel de la situation sur le terrain.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite