Un bar où tout est gratuit, sauf le temps qu’on y passe

À Londres, le pub « Ziferblat » ne fait pas payer ses clients pour leurs consommations mais pour le temps qu’il y passe. Venue de Russie, ce concept a été lancé pour empêcher les clients de venir passer de longues heures à travailler ou surfer sans consommer régulièrement. Lorsque le client arrive dans ce pub, il prend un réveil et note son heure d’arrivée. Selon le temps resté, il payera 2 euros par heure ou 3 centimes par minute. Les boissons sont comprises dans ce tarif « à l’heure ». Les clients se servent eux-mêmes, peuvent se préparer à manger et font eux-même la vaisselle. Un piano est même disponible pour les musiciens.

Un phénomène en expansion

Parti de Russie, ce nouveau concept de bar fait des émules dans le monde entier. A Paris, un « Anticafé » a été ouvert à Beaubourg. Tenu par un jeune ukrainien, l’établissement connaît un succès fou. À 4 euros la première heure et 3 euros les heures suivantes, il propose des boissons froides et chaudes, des gâteaux sucrés ou salés, la Wi-Fi haut-débit, un projecteur, une imprimante, un scanner ou encore des jeux de sociétés. Afin d’attirer davantage de monde et de satisfaire ses clients, le bar offre en fin de journée de nombreuses activités : coaching, projections de films et concerts.