L’indépendance du Groenland «naturelle» pour son Premier ministre

La chef du gouvernement du Groenland, Aleqa Hammond, a affirmé lors d’un discours en Norvège que l’aspiration de ce territoire à l’indépendance était «naturelle». «Notre marche vers l’indépendance est une voie naturelle pour des gens qui ont été colonisés autrefois», a déclaré Mme Hammond lors d’une conférence sur l’Arctique à Tromso (nord de la Norvège).

Le Groenland, territoire autonome du Danemark, est encore loin de pouvoir prétendre à l’indépendance, les subventions de Copenhague représentant la moitié de son économie. Mais il espère s’en passer un jour grâce à ses ressources en uranium et en terres rares, voire en pétrole.

Sur le même sujet
PolitiqueGroenlandNorvège