De l’ecstasy potentiellement mortelle circule en Belgique

De nouvelles pilules d’ecstasy si puissantes qu’elles peuvent potentiellement mener à un décès circulent actuellement en Belgique, prévient jeudi le Belgian Early Warning System on Drugs (BEWSD) dans les colonnes de Het Gazet van Antwerpen et du Het Belang van Limburg. Cette xtc a été découverte via un projet bruxellois grâce auquel les consommateurs peuvent faire tester leurs drogues.

« Il s’agit de comprimés ayant une teneur anormalement élevée en MDMA, le principe actif de l’xtc », explique-t-on au BEWSD. « Si une jeune fille de 14 ans ingurgite ne fût-ce qu’une de ces pilules, cela peut avoir des conséquences fatales. »

« Un surdosage de MDMA peut provoquer des symptômes d’hyperthermie et un syndrome sérotoninergique (surtout en combinaison avec la déshydratation et la chaleur dans des milieux festifs), et peut même provoquer la mort », lit-on sur le site.

Les comprimés en question ont été découverts en région bruxelloise, grâce à un projet de l’association Modus Vivendi. Celui-ci permet aux consommateurs de remettre à l’asbl de façon anonyme et gratuite leurs drogues afin de les faire tester.

Il s’agit de comprimés avec des caractéristiques suivantes :

Si vous trouvez ce genre de comprimés dans votre région, n’hésitez pas à contacter le BEWSD via bewsd@wiv-isp.be.

Sur le même sujet
Belgique