Un étudiant de la Cambre remporte le H&M Design Award 2014

En Suède, rien n’arrête la modosphère, pas même la neige et le froid. En cette deuxième journée de la Mercedes-Benz Fashion Week de Stockholm, l’un des rendez-vous les plus attendus était sans conteste la révélation du nom du grand gagnant du H&M Design Award 2014. En lice, de jeunes créateurs issus des meilleures écoles au monde pour devenir stylistes. L’édition précédente avait vu le sacre de Minju Kim, élève à l'Académie d'Anvers. Cette année, face à Parsons, ArtEZ ou encore Aalto, c’est au tour de la Cambre de s’imposer grâce au talent et à la créativité du jeune Français Eddy Anemian.

Avec sa collection de quatrième année intitulée They Can Cut All The Flowers, They Cannot Keep Spring From Coming, pour laquelle il puisa son inspiration du personnage de Tilda Swinton dans le film italien I Am Love du réalisateur Luca Guadagnino et de l’œuvre du peintre français néo-classique du 19ème siècle Jean-Auguste-Dominique Ingres, Eddy Anemian a littéralement renversé le jury composé cette année du designer Erdem, de l'actrice Michelle Dockery, de l'experte en style Michelle Harper, de la Directrice de la Rédaction mode de Vogue UK, Serena Hood, de la Rédactrice de mode Senior de Vogue Italie, Sara Maino, ainsi que de la Responsable du Design H&M, Ann-Sofie Johansson et de la Conseillère de la Création H&M, Margareta van den Bosch. « Tous les juges sont tombés sous le charme de la collection d'Eddy, tant pour le romantisme qui s'en dégage lorsqu'elle est portée, que pour l'extraordinaire qualité du travail fourni lorsqu'on l'examine de plus près. Il mérite sa place de vainqueur et se positionne clairement comme une étoile montante de la mode à venir », s’est enthousiasmée Ann-Sofie Johansson.

Pour le Français de 24 ans qui a entamé en septembre sa dernière année d’étude à la Cambre Mode(s), le rêve de créer sa propre marque devient d’autant plus accessible qu’il a remporté un prix de 50.000 € ainsi que la possibilité de collaborer avec le studio de création du géant suédois afin de réaliser certaines pièces de sa collection vendues dans une sélection de magasins H&M l’automne prochain.

Une approche à haute valeur ajoutée pour confronter théorie et pratique quant à la création et la commercialisation d’une ligne de vêtements. Une expérience que tout jeune diplômé ambitionnerait de voir sur son CV. Nul doute : sur le catwalk stockholmois, Eddy Anemian a fait une entrée réussie dans le cercle très fermé des jeunes créateurs à suivre !

Sur le même sujet
Luca Guadagnino