Le nain SP.A envoie un doigt d’honneur au nain N-VA

C’est l’histoire d’un combat de nains. Lieu de la rixe : la campagne flamande. Sur le ring, à ma droite, N-VA, paletot jaune, sûr de sa force, forme un « V » avec deux doigts. A ma gauche, SP.A, tunique rouge, lui renvoie un doigt d’honneur. La presse flamande lui a donné un nom : le « Kaboutergate », la polémique du nain de jardin.

C’est la N-VA qui a lancé le premier nain dans la campagne. C’était le week-end passé, à Anvers lors du congrès qui a accouché du programme nationaliste. Avec ce signe martelé par tous les pontes du parti : le « V » de « Voortuigang », « Verandering » et « Vlaanderen » (« En avant », « Changement » et « Flandre »), le slogan du congrès. Le nain jaune a été choisi par les nationalistes pour le graver dans la pierre et les esprits.

L’artiste allemand qui l’a créé, Ottmar Hörl, n’a pas apprécié que son bébé soit récupéré, sans son aval, par Bart De Wever et cie. Son nain symbolise la paix, or le nationalisme a laissé de grosses traces de sang dans les livres d’Histoire. « Si nous avions su, nous ne l’aurions pas mis en vente », a fait savoir la femme de l’artiste.

Autre récupération, celle du « V » de victoire et vrijheid (liberté). Si Churchill l’a popularisé, c’est un Belge, le libéral Victor de Laveleye (1894-1945), qui l’a inventé. Sur les ondes de la BBC, cette figure de la Résistance avait lancé : « Comme Wallons et Flamands marchent en ce moment-là main dans la main, deux choses qui sont la conséquence l’une de l’autre, la Victoire qui vous rendra la Liberté… ». Résistance contre l’Allemagne nazie, mais aussi contre Rex et les nationalistes flamands du VNV.

Quoi qu’il en soit le nain est entré dans la campagne. Pour preuve, la photo postée le SP.A sur son compte Twitter, mercredi. On y voit Bruno Tobback, à son bureau, à côté du nain rouge (celui qui brandit un doigt d’honneur). Une autre création d’Ottmar Hörl. Utilisée cette fois avec la bénédiction de l’artiste. Ce dernier juge la réponse des socialistes aux nationalistes… « appropriée ».

Sur le même sujet
PolitiqueVictor de Laveleye