Accueil

Défis historiques et mauvaises ordonnances, l’Europe à la croisée des chemins

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

La guerre en Ukraine a fait apparaître la vérité sur la Russie. Ceux qui ne voulaient pas voir que l’Etat de Poutine avait des tendances impérialistes doivent aujourd’hui se rendre à l’évidence : en Russie, les démons des XIXe et XXe siècles ont été ravivés : le nationalisme, le colonialisme et un totalitarisme de plus en plus visible. Mais la guerre en Ukraine a également révélé la vérité sur l’Europe. De nombreux dirigeants européens ont été séduits par Vladimir Poutine et vivent aujourd’hui un choc.

Le retour de l’impérialisme russe ne devrait pas nous surprendre. L’Europe s’est retrouvée dans la situation présente non pas parce qu’elle était insuffisamment intégrée, mais parce qu’elle a refusé d’écouter la voix de la vérité. Cette voix se faisait entendre de Pologne depuis de nombreuses années.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs