Sotchi 2014: une Russe se brise la colonne vertébrale en skicross

La Russe Maria Komissarova s’est sérieusement blessée à la colonne vertébrale samedi lors d’un entraînement dans le parcours olympique de skicross de Sotchi et a dû être immédiatement opérée.

Selon l’agence russe R-Sport, Komissarova souffrirait en fait d’une fracture au niveau de la colonne vertébrale, avec déplacement.

La skieuse de 23 ans serait tombée dans les « vagues », une série de bosses rapprochées, qui n’est pas la partie la plus difficile de la piste, a précisé Interfax. « Elle a été évacuée d’urgence (du Parc extrême de Rosa Khoutor) et transportée à l’hôpital N.8 de Krasnaïa Poliana, construit spécialement pour les JO, a ajouté la FFR. Les médecins ont effectué les examens nécessaires et ont pris la décision d’opérer l’athlète immédiatement sur place. »

D’après le CIO, Maria Komissarova a été opérée avec succès. L’opération a duré plus de 6H

Une discipline jeune et dangereuse

En skicross, discipline olympique du ski freestyle depuis 2010, les concurrents dévalent à quatre ou à six une longue piste étroite parsemée de virages relevés, de grands sauts et d’autres obstacles, comme des bosses, qui ressemble en fait à un parcours de motocross. Cette épreuve relativement jeune peut être dangereuse, l’instar des autres disciplines du freestyle qui ont vu des skieurs décéder ou perdre l’usage de leur jambe à la suite de mauvaises chutes dans des compétitions.

Maria Komissarova est la première athlète sérieusement blessée depuis le début des jeux Olympiques de Sotchi.

« Nous verrons comment la situation évoluera, pour l’heure, nos pensées vont à l’athlète », a déclaré le nouveau président du CIO. Thomas Bach a tenu à dégager la responsabilité de l’organisation  : «  La première information est que l’accident n’a rien à voir avec l’infrastructure ou les conditions d’enneigement. C’était une session d’entraînement et ce malheureux incident s’est produit. »