NBA: l’Est remporte le All Star Game, 163-155, score record

La sélection de la Conférence Est de NBA a remporté le All Star Game en s’imposant dimanche à celle de l’Ouest 163 à 155, le score le plus élevé du palmarès de ce rendez-vous annuel de l’élite du basket nord-américain.

Le « match de toutes les étoiles » s’est disputé devant près de 15.000 spectateurs dans la New Orleans Arena. Pour voir Kevin Durant (Oklahoma City) et Blake Griffin (Los Angeles Clippers), pourtant auteurs de 38 points chacun, s’incliner face aux 31 points, 14 passes, 5 rebonds de Kyrie Irving (Cleveland), et aux 30 points de Carmelo Anthony (New York Knicks) de la sélection Est de Lebron James (Miami, 22 points).

Irving, 21 ans seulement, a été élu MVP (meilleur joueur du match). Il a forcé la décision dans le dernier quart-temps en inscrivant 15 points synonymes de remontée victorieuse pour les siens, dont le retard avait atteint jusqu’à 18 points dans le troisième.

« Je n’étais venu là que pour tenter de participer avec ces grands athlètes. C’est un véritable honneur que d’être élu MVP, tous ici sont MVP », a-t-il déclaré.

Avec, en prime, des chiffres de tous les records : jamais le score total n’avait été aussi élevé, 318 points, et jamais le vainqueur n’avait marqué autant de points, 165. Griffin, bien que battu, a marqué le plus grand nombre de paniers (19), des dunks pour la plupart. Et aucun joueur n’avait jusqu’alors marqué 8 fois à 3 points comme Anthony.

Il n’y manquait que Kobe Bryant, meilleur marqueur de la saison en cours, insuffisamment remis d’une blessure au genou et qui a suivi les débats sur le banc, remplacé par James Harden (Houston) dans le 5 de départ.