Un Belge sur dix en dépression en 2013

Sur les huit premiers mois de l’année 2013, 1.352.378 patients étaient sous traitement pour des problèmes de dépression, soit 12,1% de la population belge, ressort-il des dernières statistiques de l’Inami, peut-on lire samedi dans les quotidiens de Sudpresse.

Aucune tranche d’âge n’est épargnée par ce phénomène de société, même pas les enfants. D’après les chiffres de l’Inami, 4.105 patients de 0 à 10 sont déjà traités pour dépression.

La tranche d’âge entre 51 et 60 ans fortement touchée

Autre constat, selon plusieurs études récentes, les femmes belges sont beaucoup plus touchées que les hommes. «Le chiffre exact n’est pas connu. Mais on estime que les femmes sont deux fois plus nombreuses. Il y a deux raisons principales. Primo, des motifs d’ordre physiologique (cycles hormonaux). Secundo, la femme s’exprime plus, va plus consulter et prendra davantage des médicaments là où l’homme se réfugiera plus facilement dans l’alcool ou l’agressivité», explique Marc Ansseau, professeur de psychiatrie à l’ULg.

Selon l’Inami, un patient sur cinq traité pour dépression se situe dans la tranche d’âge entre 51 et 60 ans (274.784 Belges).