L’Estonie confirme une conversation piratée avec Ashton sur les snipers en Ukraine

Le chef de la diplomatie estonienne a confirmé mercredi le contenu d’une conversation téléphonique piratée qu’il a eue avec la représentante de la diplomatie européenne sur des allégations selon lesquelles les snipers auraient tiré sur les manifestants comme sur la police lors des évènements dramatiques des 20 et 21 février à Kiev. Le ministre estonien a déclaré à Mme Ashton que selon ses sources à Kiev, «c’étaient les mêmes tireurs embusqués qui ont tué des gens des deux côtés», aussi bien parmi les manifestants que les policiers. «Là-bas, ils pensent de plus en plus que ce n’était pas Ianoukovitch qui était derrière les snipers mais quelqu’un de la nouvelle coalition», a-t-il dit.

Sur le même sujet
PolitiqueKiev