S'identifier S'abonner

Olivier Maroy se présente aux Régionales pour le MR

S’il n’est pas élu, le journaliste de la RTBF pourra revenir sur la chaîne publique. Que penser de ces transferts ? On en a parlé avec Véronique Lamquin dans le 11h02.

Par la rédaction

Temps de lecture: 3 min

Le MR a présenté, ce lundi matin, une nouvelle recrue en vue des élections 2014. Olivier Maroy, le journaliste de la RTBF, sera 4e sur la liste MR à la Région (Brabant wallon). « Une place de combat, je ne compte pas m’installer dans mes pantoufles », précise celui qui fut, pendant 11 ans, le visage de Mise au Point. Les libéraux francophones disposent, pour l’heure, de quatre élus brabançons au Parlement wallon. Olivier Maroy pourrait donc bien faire son entrée dans l’hémicycle régional le 25 mai. Il rejoint, sur la liste, Valérie De Bue (1ère), Jean-Paul Wahl (2e), Florence Reuter (3e).

Présenté officiellement comme candidat MR, ce matin, par un Charles Michel tout sourire, Olivier Maroy ne s’en cache pas : « C’est un moment un peu bizarre ». Mais, très vite, le désormais candidat MR trouve ses marques. : « La Wallonie a besoin de recettes nouvelles, basées sur l’émancipation, la bonne gouvernance. Mon choix pour le MR est un choix de conviction. Le MR est un parti qui a une vision, une ambition. Je rêve d une Wallonie qui ose, qui tourne le dos à une certaine forme d’assistanat. »

S’il n’est pas élu, il pourra revenir, pour la RTBF

Les contacts entre le président du MR et le journaliste dateraient de la semaine dernière. Olivier Maroy a informé la RTBF de son départ pour le MR seulement vendredi après-midi. Il a été immédiatement retiré de l’antenne et remplacé à la présentation de Mise au point dimanche midi. « La RTBF prend acte. Nous savons qu’à chaque scrutin il y a des partis qui viennent chercher des candidats chez nous. Ce n’est pas une surprise », a réagi Bruno Deblander, le porte-parole de la RTBF.

Concrètement, Olivier Maroy va partir en congé politique. S’il n’est pas élu, il pourra revenir à la RTBF mais une période d’abstinence l’empêchera d’apparaître à l’antenne et de présenter des émissions politiques pendant au moins six mois. « Anne Delvaux disait récemment après ses déboires avec le CDH qu’elle se voyait mal revenir à la RTBF car il y aurait un problème de crédibilité. Il faut être lucide par rapport à ça », commente encore Deblander.

Gadisseux de retour à Mise au point

Thomas Gadisseux reprend provisoirement la présentation de Mise au point avec Baudouin Remy. Cependant, l’implication importante de Gadisseux dans les émissions autour des élections de Mai pourrait pousser la RTBF à le remplacer rapidement.

Enfin, le choix d’Olivier Maroy n’implique pas dans l’immédiat la disparition de sa femme Véronique Barbier à la présentation du JT car celle-ci est actuellement en congé maladie de longue durée.

Que penser de ces transferts politiques ? On en a parlé avec Véronique Lamquin dans le 11h02.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Génération Demain la Terre Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Concours Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Oeuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be Passion Santé L'Echo SudInfo Metro Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP