Pic de pollution: l’alerte Smog est levée

Les mesures de réduction d’émissions activées dans les trois Régions en raison des pics de pollution ont pris fin dans la nuit de vendredi à samedi, a indiqué la Cellule Interrégionale de l’Environnement (CELINE), vendredi dans un communiqué. Le vent et la turbulence gagneront en intensité pendant la nuit, ce qui permettra d’assurer une bien meilleure dispersion des particules fines dans l’air et de faire baisser les niveaux de PM10.

Les limitations de vitesses levées

Ce week-end, «nous devrions retrouver une assez bonne qualité de l’air, avec un indice 4 pour samedi», ajoute CELINE. Aucun dépassement du seuil d’alerte de 70 microgrammes/m3 n’est prévu.

Les mesures de réduction d’émissions et les limitations de vitesse à 90km/h mises en œuvre sur certains axes routiers et autoroutiers dans les trois Régions seront donc levées.

Près de 14.500 automobilistes verbalisés sur les deux journées d’alerte smog

La police fédérale de la route a surpris 8.188 automobilistes en excès de vitesse lors du second jour de l’alerte au pic de pollution, selon des chiffres provisoires communiqués vendredi. Lors d’une alerte smog de seuil 1, la vitesse maximale autorisée sur les autoroutes est de 90 km/h. Jeudi, la police a verbalisé 6.227 automobilistes. Sur deux jours, pas moins de 14.415 conducteurs ont donc été surpris en excès de vitesse.

Vendredi, les contrôles par radars mobiles ont abouti à la rédaction de 1.854 procès-verbaux pour excès de vitesse, portant le total à 4.795 procès-verbaux en deux jours. Les constats par radars fixes sont responsables de 6.334 PV pour les mêmes raisons, a encore précisé la police fédérale, portant le total à 9.620 automobilistes verbalisés par ce moyen.

La police fédérale précise néanmoins que ce sont des chiffres provisoires, qui devraient être revus à la hausse lundi lors du décompte définitif. L’alerte smog sera levée vendredi soir à minuit.