S'identifier S'abonner

François Hollande: «Manuel Valls conduira un gouvernement de combat»

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a démissionné, Manuel Valls sera le nouveau chef du gouvernement.

Journaliste

Par Bastien Doyen

Temps de lecture: 3 min

C’est officiel : François Hollande remanie son gouvernement. Il l’a annoncé au cours d’une allocution télévisée à 20 heures. Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a démissionné en fin d‘après-midi pour laisser place à Manuel Valls, jusqu’ici ministre de l’Intérieur et, selon un sondage du Parisien, plébiscité par les Français pour occuper le poste de Premier ministre. « Manuel Valls conduira un gouvernement de combat » a déclaré le président français qui a ainsi « entendu le message » de mécontentement et de déception adressé par la population à l’issue du 2e tour des municipales françaises. La gauche a été balayée par les urnes en perdant son statut de premier pouvoir local.

Outre le résultat du scrutin qui a sanctionné la politique menée par François Hollande, une avalanche de mauvaises nouvelles économiques s’est abattue en début de matinée : dérapage du déficit public, recule des marges et des investissements des entreprises l’an dernier, fléchissement du pouvoir d’achat des ménages au dernier trimestre 2013. Dès lors, le président entend changer de cap. « Le redressement du pays est indispensable. Celui de notre appareil productif. Celui de nos comptes publics. Celui de notre influence en Europe et dans le monde » a-t-il ajouté. Avant de promettre de présenter «  une équipe resserrée, cohérente et soudée » pour « redonner de la force à l’économie ».

François Hollande a toujours pour objectif de mettre en place un pacte de responsabilité entre l’Etat et les entreprises. Il a une nouvelle fois plaidé ses propositions lors de son intervention  : «Il faut moins de charges sur les entreprises, en particulier sur les bas salaires et, en contrepartie, plus d’embauches et plus d’investissements. Il y aura une réduction des impôts des Français et une baisse des cotisations payées par les salariés ».

Les chantiers du nouveau gouvernement débuteront que celui-ci aura été formé par Manuel Valls.

Un nouveau gouvernement sans les ministres écologistes sortants

Le ministre chargé du Développement, Pascal Canfin, et la ministre du Logement, Cécile Duflot, ont ne participeront pas au nouveau gouvernement, jugeant que les «idées portées par Manuel Valls ne constituent pas la réponse adéquate aux problèmes des Français».

Marine Le Pen  : « Il s’agit de carboniser Valls pour les élections présidentielles 2017 »

Marine Le Pen, la présidente du FN, avait réagi aux rumeurs faisant état de la nomination de Manuel Valls en tant que Premier ministre : «C’est un homme dangereux qui n'a aucun respect pour les libertés individuelles et publiques. C e n'est pas un remaniement qui était indispensable, mais un changement radical de politique ». Selon elle, « il s'agit de carboniser Valls pour que celui-ci ne puisse pas exprimer ses ambitions dans le cadre de futures élections présidentielles ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Génération Demain la Terre Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Concours Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be Passion Santé L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP