La barbe, un poil dépassée?

La barbe est perçue depuis quelque temps comme l’atout séduction par excellence. Cette mode serait-elle toutefois arrivée à saturation ? Une étude scientifique de l’University of New South Wales en Australie démontre que nous arrivons au seuil critique. Pour en juger, 1.453 femmes hétérosexuelles ou bisexuelles et 213 hommes hétérosexuels ont été interrogés. Conclusion ? Lorsque la barbe est partout, alors elle n’est plus attractive. L’étude révèle que ni le style rasé ni le style à la barbe fournie ne sont jugés plus séduisant. C’est l’environnement qui en est la principale cause. Plus les gens sont exposés à des hommes barbus, plus les hommes rasés leur semblent désirables.

Suivant la loi de l’offre et de la demande, la pilosité faciale est plus attrayante lorsqu’elle est rare.« Plus la barbe est à la mode et moins elle représente un élément de séduction », explique Robert Brooks, chercheur de l’université de New South Wales. « Généralement, les tendances (barbe ou pas) observent des cycles d’une trentaine d’années mais avec internet, tout va plus vite ».

« Si vous vivez sur une base en Antarctique avec des hommes à barbe fournie, le premier type qui se rase sera probablement très attirant » conclut-il avec humour sur Science news.