Un trio de légende

Moreno Argentin

Vénétien, 53 ans, professionnel de 1980 à 1994

Surnommé « Il Maestro », Argentin reste aujourd’hui le spécialiste contemporain des classiques ardennaises. Sur les neuf classiques qu’il a remportées, on compte 4 Liège-Bastogne-Liège (1985, 1986, 1987, 1991) et 3 Flèche wallonne (1990, 1991, 1994). Les deux autres ? Le Tour de Lombardie en 1987 et le Tour des Flandres en 1990. Argentin a également remporté 15 étapes sur les grands Tours, et fut champion du monde en 1986. Il n’a jamais quitté sa région natale où il travaille dans l’immobilier « touristique ».

Michele Bartoli

43 ans, Toscan, professionnel de 1992 à 2004

Surnommé le « chat » par cette façon féline de sauter au dernier moment sur sa proie après s’être bien caché dans le peloton. Spécialiste des classiques ardennaises (Liège-Bastogne-Liège en 1997 et 98, Flèche wallonne en 1999, Amstel en 2002), du Tour de Lombardie (2), il avait un profil comme Gilbert car il était aussi à l’aise dans les Flandres (Ronde, Volk, La Panne, Flèche brabançonne). Entraîneur chez Lampre, il est aussi conseillé sportif de plusieurs coureurs, dont le Colombien Carlos Betancur.

Paolo Bettini

40 ans, Toscan, professionnel de 1997 à 2008

Surnommé le « grillon » par ses amis. Champion olympique sur route à Athènes en 2004, double champion du monde (2006, 2007), il a remporté à trois reprises l’ancien classement final de la Coupe du monde des classiques. Neuf classiques à son palmarès, dont deux Liège-Bastogne-Liège (2000 et 2002), huit victoires d’étape sur les grands Tours. Surpris de ne pas avoir été prolongé chez Quick Step, à qui il était pourtant fidèle, il décida d’arrêter sa carrière en 2008. Consultant pour la RAI, il remplaça son ami Franco Ballerini, disparu dans un accident de voiture, à la tête de la Fédération italienne de cyclisme comme sélectionneur. Un poste qu’il a quitté l’automne dernier pour se consacrer à la création de la future équipe du coureur automobile Fernando Alonso.