Grand Baromètre: au fédéral, la N-VA dépasse la famille socialiste

L’ogre N-VA, toujours l’ogre N-VA ! Les projections en sièges à la Chambre réalisées par Ipsos reflètent évidemment les résultats enregistrés en termes d’intentions de vote. Logique. Et néanmoins spectaculaire.

Car, avec 33 sièges promis désormais, le parti nationaliste flamand dépasse cette fois la « famille » socialiste Nord-Sud, additionnant donc SP.A et PS : 32 sièges pour les rouges.

Une illustration supplémentaire de la poussée du parti de Bart De Wever. Du moins dans les sondages. On attend de voir. On tremble pour le 25 mai. Si la progression de la formation nationaliste devait prendre réellement de telles proportions (6 sièges de plus que sa représentation actuellement à la Chambre, sur la base des élections de juin 2010…), alors tous les observateurs et les acteurs politiques projettent une nouvelle longue période de blocage au fédéral.

Les 541 jours de 2010-2011 à côté !…

Faut-il préciser, au passage, que dans cette configuration parlementaire dessinée par Ipsos, les partenaires flamands du gouvernement Papillon (CD&V, SP.A et VLD) ne disposent toujours pas de la majorité au sein du groupe linguistique flamand à la Chambre : 40 sièges sur les 87 qui seront dévolus aux partis du Nord après le 25 mai.

Capitalisation difficile

C’est moins que dans notre sondage de février, où ils avaient 42 élus au total. Ce qui indique bien combien les partis flamands de la majorité fédérale ont des difficultés, c’est le moins que l’on puisse dire, à « capitaliser » sur la législature accomplie.

Pour le reste, on retiendra les quatre sièges du PTB (c’était le cas déjà dans notre sondage de février), l’extrême gauche faisant ainsi bel et bien son entrée au parlement fédéral. Epinglons encore les deux strapontins arrachés par le Parti populaire de Mischaël Modrikamen, à l’autre bout de l’échiquier politique, à la droite de la droite.

Total ? Une Chambre limite ingérable. Où il sera très difficile de trouver de nouveaux et durables équilibres politiques après les élections du 25 mai.

On promet bien du plaisir aux prochains futurs informateurs-formateurs.

Notre dossier complet et tous les résultats du Grand Baromètre sont dans Le Soir (version PDF)