Cancer du sein: les produits cancérigènes à éviter

Il s’agit de dix-sept substances chimiques largement présentes dans la vie quotidienne.

Temps de lecture: 2 min

Des chercheurs américains viennent de pointer 17 substances considérées comme cancérigènes hautement prioritaires parce qu’elles provoquent des tumeurs mammaires chez les animaux et parce que de nombreuses femmes y sont exposées.

Ces substances sont présentes dans l’essence ou les gaz d’échappement, mais aussi dans les textiles ignifuges ou antitaches, dans les dissolvants, les décapants à peinture et les dérivés de certains désinfectants utilisés dans le traitement de l’eau potable. Egalement pointées du doigt les fumées de cuisson ou la composition de certains gobelets et récipients.

Les chercheurs ont dressé une liste de 216 produits pouvant causer des tumeurs mammaires chez les rongeurs. Parmi ceux-ci, ils ont sélectionné ceux auxquels les femmes sont couramment exposées ; leur nocivité chez l’humain pourra être testée grâce à des biomarqueurs présents dans l’urine, le sang ou autres échantillons (cheveux, salive, lait maternel).

Pour les responsables de l’étude, les facteurs environnementaux dans le développement du cancer du sein n’ont jusqu’à présent pas été suffisamment pris en compte. Les femmes pensent davantage aux facteurs génétiques alors qu’ils ne représentent que 5 à 10 % des cancers du sein. Ils estiment que les résultats de leur étude peuvent orienter des campagnes de prévention et proposent sept mesures simples pour prévenir l’exposition à ces substances dangereuses au quotidien.

>>> Quels risques dans la maison? Réponse dans Le Soir en PDF

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une