Pour Kris Peeters, les Anversois pourraient se détourner de Bart De Wever

Les électeurs pourraient se sentir trahis par la volonté du président de la N-VA de briguer le poste de Premier ministre.

Temps de lecture: 1 min

Le ministre-président flamand et tête de liste CD&V à la Région à Anvers Kris Peeters estime que le président de la N-VA Bart De Wever a amoindri ses chances de devenir Premier ministre car «il a critiqué très durement les francophones», a-t-il déclaré jeudi à la télévision régionale anversoise. Kris Peeters a également affirmé que les déclarations de Bart De Wever sur son éventuel passage du maïorat anversois à la chancellerie du Premier ministre pourraient déplaire aux Anversois.

Bart De Wever a déclaré mercredi soir durant le programme Terzake14 (VRT) qu’il n’exclut plus de devenir Premier ministre après les élections du 25 mai. Kris Peeters estime que les Anversois pourraient sanctionner ce revirement, après que Bart De Wever a certifié qu’il assurerait le maïorat de la Métropole durant toute la législature communale. Il y a déjà eu un précédent, selon lui : «Je me souviens de Bart Somers à Malines, dont les Malinois ont dit: ce n’est pas ce que nous voulions». Les Anversois pourraient tenir le même raisonnement et dire: «nous avons voté pour Bart De Wever pour qu’il ceigne l’écharpe maïorale anversoise, et maintenant il pourrait partir? »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une