Le retour des attentats des années 80?

L’attentat de la rue des Minimes n’est pas le premier commis en Belgique contre la communauté juive. Des attaques se sont produites dès 1969.

Temps de lecture: 2 min

Le 3 octobre 1989, le docteur Joseph Wybran, chef du service immunologie de l’hôpital universitaire Erasme, était abattu d’une balle alors qu’il s’apprêtait à prendre place dans son Audi 80 garée sur le parking de l’établissement hospitalier, d’une balle. Touché à la tête, il mourait le 4 octobre. Il était président du Comité de coordination des organisations juives de Belgique. Il était aussi président du Comité Auschwitz.

Le 8 septembre 1969, un attentat à la grenade avait été commis contre les bureaux de la compagnie El Al, la compagnie nationale israélienne à Bruxelles.

Le 10 septembre 1972, un employé de l’ambassade d’Israël à Bruxelles avait été touché de 3 balles tirées par un inconnu, place de Brouckère à Bruxelles.

Le 27 juillet 1980, un commando palestinien avait jeté deux grenades contre un groupe d’une soixantaine d’écoliers, rue Larimonière à Anvers. Ces adolescents, membre s de l’association culturelle Agoudath Israël s’apprêtaient à partir en vacances en Ardennes. David Kuhan, 15 ans, avait été tué par la déflagration. Deux terroristes palestiniens, se revendiquant du Fatah avaient été arrêtés. L’un d’eux, Saïd Nasser, fut échangé en 1990 contre la famille Houtekins, prise en otage en novembre 1987 par des terroristes du groupe Abou Nidal qui avaient arraisonné leur bateau, le Silco.

Le 20 octobre 1981, une voiture piégée avait explosé à proximité de la synagogue et du Diamond Club de la rue Hoevenier, à Anvers. Deux femmes âgées de 43 et 63 ans avaient été tuées. Une troisième victime décéda plusieurs semaines plus tard.

La communauté juive de Belgique, si elle n’a plus subi d’attentats meurtriers depuis 1981, pointe une résurgence de l’antisémitisme. « La parole anti-juive se libère », notre Joël Rubinfeld, le président de la Ligue Belge contre l’antisémitisme (LBA) qui voit aussi dans l’attentat de la rue des Minimes un possible « copycat » des attentats commis à Toulouse contre une école juive par Mohammed Merah. Selon un sondage relayé en novembre 2013 par le Centre pour l’Egalité des chances, 88 % des Juifs de Belgique ont le sentiment que l’antisémitisme a augmenté en Belgique ces dernières années.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une