Des résultats incomplets dus à un bug: «C’est la mort du vote électronique», dit Maingain

Un bug informatique ne permet pas de comptabiliser les voix de préférence notamment à Bruxelles.

Temps de lecture: 3 min

Suivre les derniers résultats sur mobile

Un bug pertube fortement la diffusion des résultats électoraux. En cause, un gros problème informatique qui a touché les communes (wallonnes et bruxelloises) votant avec l’ancien système électronique.

Pour rappel, seuls les résultats nominatifs (les voix de préférence), non ceux par liste (répartition des sièges), sont affectés par le problème avec le programme informatique.

Une solution technique a été trouvée afin de pouvoir libérer les résultats relatifs aux listes dans les cantons concernés. Par contre, le bug n’a pas encore été résolu aux niveaux des votes nominatifs. « On est toujours à la recherche d’une solution, on espère la trouver le plus rapidement possible », signale-t-on du côté de l’Intérieur.

Quels sont les cantons concernés par le bug ?

Une dizaine de cantons en province de Liège, Durbuy, Frasnes-les-Anvaing, Lens ainsi que les deux cantons germanophones sont concernés.

La situation est quelque peu stressante pour le député-bourgmestre de Frasnes-Lez-Anvaing, Jean-Luc Crucke qui menait la liste régionale MR pour la circonscription de Tournai-Ath-Mouscron. « Je sais que mes résultats sont bons mais c’est un peu comme si on n’avait pas la cerise sur le gâteau, confiait-il ce matin. C’est important en tant que bourgmestre de connaître les résultats dans son canton et a fortiori dans sa commune. »

Mais le député devra encore attendre un peu. À 9h30, aucun des 9 bureaux du canton n’affichait de résultats tant au Parlement wallon qu’à la Chambre, Frasnes étant le dernier canton hainuyer dans ce cas. « Le président du bureau de dépouillement est revenu ce matin. Il est toujours enfermé avec les techniciens du ministère de l’Intérieur et pour l’heure, rien ne filtre sur l’avancée des réparations », précise encore Jean-Luc Crucke.

À Bruxelles, le problème concerne donc 17 communes sur 19  : Anderlecht, Auderghem, Berchem-Sainte-Agathe, Bruxelles, Etterbeek, Evere, Forest, Ganshoren, Ixelles, Jette, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean, Saint-Josse-ten-Noode, Schaerbeek, Uccle, Watermael-Boitsfort et Woluwe-Saint-Lambert. Les seules épargnées sont Saint-Gilles et Woluwe-Saint-Pierre, qui testaient le nouveau système.

La mort du vote électronique ?

Les présidents de quatre partis francophones, Paul Magnette (PS), Charles Michel (MR), Benoît Lutgen (CDH) et Emily Hoyos (Ecolo), se sont déclarés favorables, dimanche soir, à un retour généralisé au vote papier, est-il ressorti du débat organisé par la RTBF.

La sentence la plus cinglante a été formulée par le président des FDF : «  Je crois que c’est la mort du vote électronique », a commenté Olivier Maingain interrogé sur la Première.

Les derniers résultats sur votre mobile

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une