Au Maroc, les hétéros se mobilisent pour les droits des homos

Temps de lecture: 1 min

Le Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (Mali) marocain lance une campagne baptisée « Nous sommes hétérosexuels et nous soutenons les droits des LGBT » dans le but de dénoncer un article du code pénal marocain jugé homophobe. Le site d’informations France24 rapporte que le mouvement appelle à la suppression de l’article 489 qui punit quiconque « commettrait un acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe ». L’individu risque de six mois à trois ans de prison, assortis d’une amende de 200 à 1 000 dirhams (l’équivalent de 20 à 100 euros).

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une