Echange entre un soldat américain retenu en Afghanistan et cinq détenus de Guantanamo

Le président des Etats-Unis Barack Obama a annoncé samedi la libération d’un soldat américain, le sergent Bowe Bergdahl, retenu en Afghanistan depuis près de cinq ans. « Aujourd’hui, le peuple américain est heureux de pouvoir bientôt accueillir chez lui le sergent Bowe Bergdahl, retenu captif durant près de cinq ans » en Afghanistan, a indiqué M. Obama dans un communiqué, en remerciant l’émir du Qatar pour son aide dans la libération du prisonnier.

Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a annoncé samedi que cinq prisonniers de Guantanamo allaient être libérés, simultanément à l’annonce de la libération en Afghanistan d’un soldat américain qui y était prisonnier depuis cinq ans.

Les cinq prisonniers afghans libérés par Washington en échange du soldat américain Bowe Bergdahl sont d’anciens cadres du régime des talibans (1996-2001) dont ces derniers réclamaient la libération depuis longtemps.

Ils sont considérés pour la plupart comme toujours influents au sein des talibans, qui combattent le gouvernement de Kaboul et ses alliés occidentaux menés par les États-Unis qui les ont chassés du pouvoir à la fin 2001.

Il s’agit de mollah Khairullah Khairkhwa, ministre taliban de l’Intérieur et cadre de premier plan des talibans depuis leur création en 1994 ; de mollah Mohammad Fazl, vice-ministre de la Défense du régime des talibans et l’un de leurs commandants les plus importants et réputés sur le champ de bataille ; de mollah Norullah Noori, qui commandait la province de Balkh (nord) pour le régime taliban ; de mollah Abdul Haq Wasiq, directeur adjoint des services de renseignement du régime taliban ; et de mollah Mohammad Nabi, le moins connu des cinq.